Appel à contributions

Lire le projet

Portfolio

Éditorial

Manger mal, bien, trop ou pas assez… le choisir, subir ou ne pas s’en soucier. Boire de l’eau ou du vin, une limonade fraîche : le choix nous appartient dans cette diversité ; mais nul ne peut se passer de Boire et je ne connais pas le nom de ceux qui peuvent vivre sans Manger.

La faim d’un corps maigre qui demande « son pain de ce jour » et la messe s’achève. L’aridité d’une soif qui demande à remplir son verre et c’est un ivrogne. À chaque gorgée, bouchée que l’on prend et c’est Manger et Boire qui apparaissent.

Les ordres du grand chef à sa brigade, le doigt coupé par un couteau qui glisse, les dents qui collent par le sucre d’un soda… Cette liste en apparence insignifiante dans son vis-à-vis du quotidien repose sur cette obligation irréfragable : Manger et Boire.

Nous nous appliquons donc à ne plus traiter seulement de sujets reconnus comme nobles, mais aussi les thèmes sous-estimés, s’ils sont fondamentaux comme Boire et Manger.
Nous constatons que trop souvent, ce besoin universel s’enferme dans des cases qui n’ont pas de sens. Les cuisiniers dans les cuisines, les agriculteurs aux champs et les bouchers aux abattoirs ; n’en sortez pas ! Ces uns et ces autres ne s’invitent pas à table. Nous nous proposons donc de mélanger les avis, de faire échanger les opinions et de donner une pluridisciplinarité au thème d’étude servi ici.

De la sociologie, de la psychiatrie et de l’Histoire, du marketing, du droit et de la littérature, de la philosophie ainsi que du théâtre ; nous avons voulu rendre au Manger et au Boire la profondeur de leur importance sur le monde. Notre travail commence.

Adrien Monat